| by Antoinette Labrecque | No comments

Comment faire du jogging sous la pluie ?

Quand on est un véritable amateur du jogging, la pluie n’arrive pas à nous arrêter de courir. Cependant, sans précautions, ça peut être inconfortable, voire même dangereux. Nous allons découvrir au travers de cet article ce que vous devez faire pour pouvoir poursuivre votre activité.

Pourquoi courir malgré la pluie ?

Sauf les cas les plus extrêmes, la pluie n’est pas une raison pour arrêter de s’entraîner. Surtout si elle dure plusieurs jours à l’automne, c’est une véritable perte de temps pour les sportifs aguerris. Pourtant, cette situation semble un peu désagréable. Pas de souci, ce n’est pas aussi gênant à ce que cela n’y paraît. Encore mieux, vous pourriez probablement bien apprécier ces sorties de jogging sous la pluie. C’est un nouveau challenge pour vos entrainements.

Pour d’autres raisons, courir sous l’averse est excellent pour le mental. C’est le moment parfait pour se motiver et faire preuve de courage. Il n’y a pas mille et un coureurs qui arrivent à affronter cette condition climatique capricieuse. Mais le grand souhait de la défier permet de consolider votre moral. A ce titre, il faut prendre en compte certaines précautions afin d’assurer votre propre sécurité et d’éviter une éventuelle maladie.

Porter des équipements adaptés à la pluie

Pour faire du jogging sous la pluie, bien s’équiper est primordial. Il faut porter des habits et accessoires adaptés à la situation. Quand il pleut, choisissez des vêtements ni trop larges ni trop serrés, privilégiez les shorts classiques aux cuissards, qui risquent d’accumuler de l’eau et refroidir par la suite les muscles. Optez pour les composants synthétiques, qui bénéficient d’un haut niveau d’imperméabilité pour faire évacuer la transpiration. Portez au-dessus d’un T-shirt un haut à manche longue ou une veste coupe-vent imperméable.

Pour protéger les yeux du ruissellement, une visière fera l’affaire mais en plus, mettez sur votre poignet un bandeau pour s’essuyer. N’oubliez pas d’enduire vos pieds du crème anti-frottement car les risques d’ampoules sont fréquents avec la peau mouillée. Sachez qu’il est préférable de courir léger quand il pleut, l’eau va alourdir vos vêtements sur le chemin.

Les gestes à adopter

Pour éviter toute forme de lésion en courant sous la pluie, vous devez constamment faire des étirements avant de partir. C’est une étape vitale qui permet de bien préparer votre corps à l’effort physique. De même, après le jogging, il faut faire des exercices d’étirements. Par ailleurs, mieux vaut exécuter ces phases à l’abri de l’eau pour faciliter les processus d’échauffement et de récupération musculaire. Pensez également à vous hydrater à tout moment, car l’eau qui ruisselle sur votre corps ne mouille pas votre organisme.

Malgré les équipements adaptés, il est toujours possible que vous soyez un peu trempé. Vous devez aussi vite que possible aller vous changer et d’enlever vos chaussures. Vérifiez si votre peau ramollie par la pluie a été envahie par les ampoules. Puis, prenez une douche bien chaude pour vous détendre tout en vous chauffant. A la sortie du bain, couvrez-vous convenablement et buvez une boisson chaude

En bref, faire du jogging sous la pluie n’est pas du tout un drame. Il suffit juste de prendre en considération quelques précautions supplémentaires, dont les meilleurs équipements, pour que vous ayez plus du plaisir à l’entraînement.